Festival des petites églises de montagne – CELTIC TOUR à VIGNEC, un vrai triomphe !​

C’était avec impatience que nous attendions ce concert de musique celtique organisé par le Festival des Petites Eglises de Montagne. En effet, nous avons trop rarement l’occasion d’en entendre dans la vallée d’Aure !
En ce 28 juillet 2015, dans une église de VIGNEC absolument comble (au bas mot 350 personnes)​, ce duo exceptionnel nous a offert un dépaysement total.

Avec charme et délicatesse nous avons été plongés au milieu d’une véritable épopée musicale toute imprégnée de contes celtes, de légendes mystérieuses et poétiques, parmi ces terres sauvages baignées par une mer souvent violente, le vent, les cieux chargés…

L’émotion allait crescendo au fur et à mesure du spectacle. Joanne McIver chante d’une merveilleuse voix pure les Highlands, son île d’Arran, sur des poèmes et une musique qu’elle a écrits le plus souvent, et cela dans la tradition des conteurs chanteurs de son pays en s’accompagnant de la petite cornemuse de chambre (scottish small pipes), la flûte traversière et les petites flûtes irlandaises. Christophe Saunière, soliste remarquablement talentueux, l’accompagne de sa grande harpe : le son des instruments mêlés et de la voix créant une harmonie parfaite.

Chaque morceau était présenté et expliqué de façon à maintenir le lien et l’intérêt avec finesse, humour et poésie.

celtic tour à Vignec en vallée d'Aure avec Joanne McIver et Christophe Sauniere

Joanne McIver à la scottish bag pipes et Christophe Sauniere à la harpe – Crédit photo : Jacques Ricot

Après l’image féérique et fragile de la joueuse de scottish bag pipes s’éloignant au fond de l’église comme si elle quittait son île, toute l’assistance a été absolument saisie de stupeur et d’émerveillement en la voyant resurgir et traverser l’église, mais tenant cette fois la grande cornemuse (Highland bag pipes) et remplissant l’église d’une sonorité éclatante et puissante: cette gracieuse elfe se jouant de cet imposant instrument avec une aisance sidérante…

Un tonnerre d’applaudissements et de cris d’admiration a suivi ce morceau brillant, et Joanne nous en a offert un second en Bis.

Une soirée inoubliable ! Un public conquis, qui s’est longuement attardé pour discuter avec ces artistes attachants comme s’il ne parvenait pas à les quitter…

Notre prochain concert mardi 4 août (21h) nous conduira encore vers la Grande Bretagne, mais aussi l’Amérique pour un programme tout à fait différent : Barber, Bernstein, Britten, Gershwin…avec Fascinating Rhythms, chant et piano, à l’église d’AULON.

B.F-E

Ce contenu a été publié dans Comptes-rendus de concerts, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire