Fascinating Rhythms à AULON : une découverte fascinante !

 

Notre Festival des Petites Eglises de Montagne poursuit harmonieusement son chemin.

Il l’a conduit, ce mardi 4 août, au ravissant village d’AULON et à son église Saint-Félix accueillant, pour l’occasion, des musiciens exceptionnels qui lui ont offert la primeur de leur programme anglo-américain.

Michel Parmentier, compositeur et pianiste de jazz, a improvisé brillamment en accompagnant son épouse Eliette, laquelle nous a distillé de sa voix pure, souple et cristalline, de délicates mélodies de Samuel Barber, Léonard Bernstein, Thad Jones, Benjamin Britten et André Previn.

Précédant le chant, la lecture de la traduction de 2 magnifiques poèmes de Rebecca Clarice, fut un moment de délicate émotion.

Fascinating rhythms - Aulon

Fascinating Rhythms – Eliette et Michel Parmentier – Photo : ©Jacques Ricot

Le spectacle s’est achevé triomphalement sous les ovations du public avec des extraits de Porgy and Bess, de Georges Gershwin. Trois Bis du même compositeur ont suivi ce programme original et de grande qualité.

Eliette a su présenter avec clarté et beaucoup de charme les œuvres interprétées, et la complicité des deux artistes fut un régal pour toute l’assemblée.

Notre prochain rendez-vous sera à Bourisp, mardi 11 août à 21h, où le quintette avec piano « Hora Romanesca » va nous faire vibrer au rythme langoureux des csardas et autres musiques tziganes pour un Voyage de Vienne à la Transylvanie.

B.F-E

Ce contenu a été publié dans Comptes-rendus de concerts, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire