Une soirée celtique pleine de grâce à Bielsa

Le 16 août, le Festival des petites églises de montagne a eu la chance de recevoir en l’église de Bielsa, le trio Bogha, ensemble spécialiste de musique celtique et ancienne, à son retour du Festival Interceltique de Lorient.

Si les mots : magie, sortilège, envoutement, gardent un sens fort pour nous, ils conviennent à merveille pour qualifier l’écoute à la fois prenante, forte, et poétiquement émouvante de cette musique distillée avec beaucoup d’élégance par le groupe BOGHA.

Ces artistes nous emportent avec eux dans le monde des mythes et légendes celtiques, un voyage intemporel et authentique au cœur de la féérie d’Irlande où les mélodies festives alternent avec des balades mélancoliques distillées par des musiciens qui maitrisent parfaitement une multitude d’instruments anciens originaux.

Ciara Brennan dotée de nombreux prix de chant et de violon (musique traditionnelle irlandaise) use de sa voix chaude et prenante avec une virtuosité extrême, puis passe insensiblement du chant vers le violon ou l’alto sur lequel elle poursuit une mélodie souvent scandée par un rythme lancinant et qui semble ne plus pouvoir s’achever…que sur un souffle envolé !

Ciara, accompagnée par Dimitri et Chris, interprète ici une chanson traditionnelle irlandaise ‘the auld triangle »


Trio Bogha à Bielsa le 16 août 2016 par festival-petites-eglises-montagne

Chris Dawson, multi instrumentiste (nombreux prix de musique celtique) chante, lui, mais avec ses nombreuses flûtes langoureuses ou pétillantes, ou il jongle entre son bodhran, ses luths et mandolines, apportant les notes d’originalité, de gaieté et de couleur à l’ensemble.

Dimitri Boekhoorn, spécialiste de harpes anciennes et celtiques  (il joue de 11 harpes différentes, il a travaillé avec Carlos Nuñez et Alan Stivell et joue aussi en solo) : c’est le barde blond venu des temps anciens et qui sait nous saisir malgré nous pour nous entrainer vers un ailleurs de brumes et de lumières…selon l’instrument choisi et le jeu (doigt ou ongle). Une merveille de délicatesse, mais aussi de force !

Le Trio interprète ici « Trip to Coimbra »

Concert du Trio Bogha en l’église de Bielsa… par festival-petites-eglises-montagne

Le public n’a pas hésité à affronter orages et trombes d’eau pour venir de Sobrarbe ou de la vallée d’Aure, et même de bien plus loin (Toulouse, Montauban, Béziers…) : la chaleur et la féerie de l’atmosphère les en a récompensés.

On redemande de la musique celtique, si rare dans nos vallées et surtout : d’une telle qualité !

Remercions Gisèle Mesplé-Clotteau pour le travail réalisé permettant l’organisation de ce concert et notamment son rôle important de traductrice ainsi que les autorités civiles et religieuses de Bielsa pour leur accueil.

Le prochain spectacle aura lieu à Vignec le 23 août, à 21h, et il clôturera notre saison 2016.

Très différent car humour et fantaisie dominent autour d’œuvres connues interprétées et théâtralisées par le quintette de cuivres Aérïs dans son programme : « Mozart, Brassens, Western et Cie ». (rappel : les portes sont fermées dès le début du concert).

B.F.E.

Ce contenu a été publié dans Comptes-rendus de concerts, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire