Le duo Féral-Gaudinière enchante l’église de Bourisp

Ce mardi 8 août, dans le cadre privilégié de la ravissante église peinte de Bourisp, nous avons eu le bonheur d’entendre un magnifique récital de piano « Contes et danses à 4 mains » donné par deux brillants jeunes virtuoses : Julien Gaudinière et Florent Féral.

Les pianistes Féral et Gaudinière à Bourisp pour le festival des petites églises de montagne

Julien Gaudinière et Florent Féral pour des « Contes et danses à 4 mains »

Sous l’oeil attendri et l’oreille experte d’Eric Lesage qui leur a enseigné leurs toutes premières gammes au Conservatoire de Montauban, les artistes ont offert un florilège varié d’oeuvres françaises et slaves à un public séduit par la qualité et l’expression de leur jeu.
Julien et Florent savent créer sous leurs doigts des sonorités tantôt puissantes, comme habitées par l’orchestre, tantôt délicates et cristallines, alliant virtuosité et sensibilité.

Dans une parfaite complicité des quatre mains qui semblent n’être qu’une, ils nous ont conduit de l’atmosphère impressionniste de la Petite Suite de Claude Debussy à l’humour joyeux de Ma Mère l’Oye (Maurice Ravel), puis vers les rythmes endiablés ou langoureux des Danses Slaves d’Anton Dvorak, pour terminer très brillamment par une époustouflante et étincelante transcription du ballet « Casse Noisette » de Piotr Llitch Tchaikovsky.
Le public enthousiaste a acclamé longuement ces jeunes artistes que nous aimerions ré-entendre dans ces lieux magiques des vallées d’Aure et Louron…
La soirée s’est achevée autour d’une collation généreusement offerte par la mairie de Bourisp aux artistes et au public.

Bernadette Fantin-Epstein
Directrice artistique du Festival des petites églises de montagne




Enregistrements et photo : © Hervé Blanchard

Prochaine étape du Festival à la chapelle Ste Marie à St-Lary Soulan le JEUDI 17 août à 21h. Nous y attendons le quintette Antarès, pour des «Vents de folie» (Cor, flûte, hautbois, clarinette, basson), dans un répertoire varié, XVIIIe, XIXe et XXe, de Mozart à Ligeti.

Ce contenu a été publié dans Comptes-rendus de concerts, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le duo Féral-Gaudinière enchante l’église de Bourisp

  1. Morata dit :

    Juste du fond du coeur un grand merci et un grand Bravo pour vous tous qui oeuvraient avec tant de passion pour ce  » Festival des petites Églises de montagne « , qui nous procure tant de Bonheur !!

    Très fidèlement.

    Nadie et Francis

Laisser un commentaire