Merci Francis Tisné pour tout ce que tu nous as donné

In Memoriam : Francis Tisné
In Memoriam : Francis Tisné

Le 15 février au matin, nous avons appris, avec grande tristesse, le décès de l’abbé de la paroisse, le père Francis Tisné. C’est une très grande perte pour la vallée, ses habitants et paroissiens mais aussi pour le Festival des petites églises de montagne qui se trouve aujourd’hui orphelin.

Né le 2 octobre 1943 à Eaux-Chaudes dans les Pyrénées Atlantiques et ordonné prêtre à Lannemezan en 1970, l’abbé Francis Tisné a rejoint la vallée en 1991. Il est alors curé de l’Ensemble paroissial de Saint-Lary Soulan et également animateur de la pastorale du tourisme pour l’ensemble du Secteur Aure-Louron.
Très actif pour la vallée, n’allait-on pas jusqu’à qualifier plaisamment cette dernière de Tisné Land ? 🙂
Outre les fonctions exercées au titre de son ministère, Francis était passionné d’arts. En témoignent ses collections de bénitiers et de crèches collectées lors de ses nombreux voyages à l’étranger et qu’il aimait à exposer tous les ans, à la période de Noël, en la chapelle Sainte-Marie à Saint-Lary.

Un Festival où il conciliait ses deux passions

Attaché à la conservation et mise en valeur du patrimoine religieux, on l’avait vu, par exemple, s’enthousiasmer lors de la récente découverte des peintures murales en l’église d’Eget. De même, il aimait ouvrir les églises de la paroisse pour en montrer les trésors.
Homme à l’esprit très ouvert, « au service de Dieu et des hommes » comme il se définissait, l’abbé était également grand amateur de musique.
En 2006, il réussissait à concilier ses deux passions en initiant, avec d’autres, le Festival des petites églises de montagne dont le but était d’organiser des concerts de qualité tout en mettant en valeur le riche patrimoine religieux de nos vallées.
Depuis, président d’honneur de notre structure, il participait activement à toutes les réunions du bureau et faisait part de ses nombreuses idées pour son développement. Il prenait souvent la parole en ouverture des concerts pour présenter les particularités des églises où ils se déroulaient.
Son dernier souhait était que l’association consacre une partie de son budget à la restauration d’œuvres religieuses, désir que nous allons exaucer en son souvenir et qui le rendra toujours présent en nos esprits.

Discours prémonitoire …

Lors des dernières obsèques qu’il a célébrées en janvier à Cadeilhan-Trachère, il a pris congé de l’assistance en leur disant, à propos du défunt, la phrase du Petit Prince de Saint-Exupéry: il ne faut pas être triste, car « vous croirez que je suis mort. Mais ce ne sera pas vrai! »

Francis nous contemple maintenant dans la lumière d’une étoile, comme le petit prince… et il veillera, soyons-en sûrs, à ce que l’Aure résonne longtemps d’harmonies, lui qui aimait tant la musique.

Le bureau du Festival des petites églises de montagne

Ce contenu a été publié dans Programmation 2018. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Merci Francis Tisné pour tout ce que tu nous as donné

  1. marielle DARLES dit :

    Ayant habité GREZIAN plusieurs années avais beaucoup apprécié le charisme du père FRANCIS suis très attristée par son départ

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.