Le Berger des sons sera à Jézeau le 23 juillet

Le Berger des sons à Jézeau (65) le 23 juillet

Le Berger des Sons est une création du chanteur et musicien Alain LARRIBET, un artiste voyageur issu d’une famille de bergers de la Vallée d’Aspe dans les Pyrénées. Mis en scène par Yannik JAULIN, le Berger des Sons distille des récits d’enfance, des histoires de pastoralisme et esquisse une carte des échos du monde à travers la magie des mots et les sons d’une étonnante collection d’instruments réunis par l’artiste en Afrique et en Asie (flûte uluchi, duduk, bols tibétains, harmonium à main, tambour à cordes, calebasses, cajon).

Genèse du spectacle

Dès ses premières nuits dans l’estive, Alain Larribet est resté en éveil pour entendre des échos du monde qui entrent en résonance avec sa culture, sa voix et celles des bergers de sa Vallée. Il est parti à leur recherche, des voyages lointains à travers les déserts ou les hauts plateaux, les steppes, la brousse ou des terres verdoyantes en attendant qu’un premier écho le stoppe dans sa quête et qu’il s’arrête pour l’écouter, prenne le temps de s’en
bercer, rencontrer et aimer ceux qui lui en délivrent le sens, en apprendre l’essence, la subtilité et les secrets. Entrer ensuite dans le silence et se préparer à en assurer la transmission. Poursuivre le chemin vers un autre territoire, un ailleurs, à la recherche d’un nouvel écho et commencer un second cycle de connaissance… puis recommencer encore pour esquisser, petit à petit, une carte des échos du monde.
Le résultat de cet itinéraire est un spectacle poétique et musical séduisant et d’une grande originalité.

Ce spectacle est réalisé en partenariat avec la 14ème édition du Festival “Les Troubadours chantent l’art roman“.

Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre du bien en série « Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France », l’église romane Saint-Laurent de Jézeau est ornée de peintures murales du XVIe siècle exceptionnelles et d’un retable Renaissance unique en son genre.

Publié dans Programmation 2019 | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Duo Tubacello à Saint-Lary Soulan le 30 juillet

Duo Tubacello à Saint-Lary Soulan (65) le 30 juillet

Violoncelle et tuba, cordes et cuivre, il s’agit d’une rencontre singulière d’instruments, cousins proches par leur tessiture, si ce n’est par leur jeu.
Nathalie Ouradou et Max Fouga se sont rencontrés, eux, au Conservatoire de Toulouse où ils obtiennent ensemble le 1er prix de musique de chambre.
Nathalie est 1er Prix de violoncelle au CRR (conservatoire à rayonnement régional) de Toulouse, Professeur de violoncelle à l’Ecole de Musique de Saint Alban et Valence d’Agen, violoncelliste à l’Orchestre de chambre d’Ariège.
Max, quant à lui, a remporté le 1er Prix de tuba au CRR de Toulouse, Certificat de perfectionnement au CNSM (Conservatoire National Supérieur de Musique) de Lyon. Directeur de l’Ecole de Musique de Mirande, Professeur de tuba au CRR de Toulouse, Suppléant à l’Orchestre du Théatre du Capitole de Toulouse.

Programme :

G. Bizet, La Romance de Nadir
J.C. Bach, Adagio, extrait du Concerto en ut mineur
J. Van Eyck, Onse Vader in Hermelryk
C. Monteverdi, Madrigal
Howard Shore, Le seigneur des anneaux
F. Schubert, Trio
J.B. de Boismortier, Sonata
E. Morricone, Gabriel’s oboe
(Entr’acte)
Eric Satie, Gnossienne
T.Albinoni, Adagio
T. Albinoni, Sonata IV
I. Albeniz, Malaguena
G. Fauré, Pavane
A. Piazzolla, Oblivion
S. Prokofiev, Roméo et Juliette
John Williams, La liste de Schindler


Chapelle Sainte-Marie : retable de la seconde moitié du 17e siècle
La Romance de Nadir de Georges Bizet enregistrée le 24 janvier 2014 à Auch

//www.facebook.com/Tubacello/

Publié dans Programmation 2019 | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Visite des églises de Gouaux et Jézeau le 19 juillet

Dans le cadre d’un partenariat avec le Pays d’Art et d’Histoire des Vallées d’Aure et du Louron, nous vous proposons de visiter deux des édifices religieux où le Festival des petites églises de montagne se produira.

Publié dans visite des églises | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

De Bach au romantisme à Gouaux le 16 juillet

Duo flûte et orgue à Gouaux le 16 juillet

Pour son premier concert de l’été, le Festival des petites églises de montagne vous propose un duo flûte et orgue en l’église Notre-Dame de Gouaux.

Sur le Duo Elodie Mahenc et Marc Fabry

Elodie Mahenc commence l’étude de la flûte traversière à 10 ans. Etudes à la faculté de musicologie et au Conservatoire de Toulouse (1er prix). Diplôme d’Etat. A enseigné au conservatoire de Montauban et joué dans l’Orchestre de la Cité d’Ingres. Elle enseigne la flûte en école de musique et se produit dans différentes formations.
Marc Fabry, à 20 ans, après l’étude du piano, se consacre entièrement à la musique : licence de musicologie à l’Université de Toulouse, études au Conservatoire de Tarbes (premiers prix de piano et de musique de chambre) puis de Pau où il étudie l’orgue (premier prix). Il enseigne au Conservatoire de Saint-Gaudens, co-titulaire des orgues de Saint Bertrand de Comminges et de Saint-Gaudens. Il se produit dans le Sud-Ouest, principalement à l’orgue, en soliste ou en duo et comme accompagnateur.
Marc et Elodie, depuis 2 ans, jouent en duo (flûte-orgue , flûte-piano) le répertoire propre à leurs instruments, de la musique baroque à la musique d’aujourd’hui.

Programme :

Corelli : La Folia (extraits)
J-S Bach : Suite en si mineur (extraits : Polonaise, menuet et badinerie)
Gluck : Extraits d’Orphée et Eurydice
C.P.E. Bach : Sonate pour orgue seul (un mouvement)
Haendel : Musique pour les Feux d’artifice royaux (ouverture et la
Réjouissance)
Mozart : Concerto N°1 en sol majeur K313, premier mouvement
Mozart : Adagio pour Glasharmonica (Orgue seul)
Schubert : Sonate arpeggione (premier mouvement)
Rachmaninoff : Vocalises opus 34 n+ 14
Rimski-Korsakov : Le vol du bourdon


Enregistrement réalisé dans l’église de Saint Martory le 12 mars 2019.
Eglise Notre-Dame de Gouaux où se déroulera le concert
Publié dans Programmation 2019 | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Les musiques populaires à l’affiche du prochain Festival des petites églises de montagne

Affiche de la programmation estivale 2019 du Festival des petites églises de montagne dans les Hautes-Pyrénées

La saison 2019 du Festival des petites églises de montagne
sera placée sous le signe de la danse car nous présenterons une majorité d’œuvres inspirées par des musiques populaires. Nous mettrons également à l’honneur les instruments de musique, ceux de l’orchestre, mais aussi d’autres, plus originaux.

– Nous ouvrirons d’abord solennellement le festival le mardi 16 juillet en l’église de Gouaux, où la flûte alerte et délicate  d’Elodie Mahenc accompagnera les orgues (rénovées) qui résonneront d’harmonies variées sous les doigts agiles de Marc Fabry (co-titulaire des orgues de St Bertrand de Comminges). Un programme éclectique nous promènera de Bach à Gluck, en passant par Corelli, Haendel, Fauré, Rachmaninov… Noblesse et poésie…

– Suivra le mardi 23 juillet une expérience originale en la belle église classée de Jézeau: ce sera « le Berger des sons ». Nous écouterons Alain Larribet, berger musicien de la vallée d’Aspe, dans un spectacle poétique et musical mis en scène par Jannick Jaulin . Nous découvrirons à cette occasion des instruments très rares qu’Alain a ramenés de ses nombreux voyages, pour notre plus grand plaisir!

– La Chapelle Sainte-Marie de Saint-Lary Soulan recevra le mardi 30 juillet « Tubacello », avec Max FOUGA (tuba, serpent, coquillage) et Nathalie Ouradou (violoncelle) , deux brillants professeurs du Conservatoire de Toulouse, qui au travers d’un programme musical éclectique allant du baroque à Ennio Morriconne, présenteront aussi l’histoire du tuba dans une mise en scène pleine de fantaisie.

– Le « Trio Hémisphères » nous vient de Paris, de prestigieux jeunes artistes issus du CNSMP (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris). Ils seront à la belle église de Bourisp le jeudi 8 août. Elsa Moatti au violon sera accompagnée par Pierre-Antoine Despartures à la contrebasse, et Théo Ould à l’accordéon. Ils nous interpréteront des musiques inspirées par des œuvres populaires: danses et mélodies de Brahms, Bartok, Bloch, Piazzolla… , rythmes variés, étincelants, ou délicats.

– À Vignec, le mardi 13 août, ce sera la « Magie Tzigane »qui, avec le virtuose du violon: William Garcin, Cyril Dupuy au cymbalum, et Jeremy Vannereau à l’accordéon, nous entraîneront en Europe centrale et de l’est en des rythmes échevelés et délirants de csardas et aussi d’autres mélodies passionnées…

– Notre saison se clôturera à Vielle-Aure le lundi 19 août avec un duo franco-allemand : Daniela Heiderich, harpe bohémienne, chant et cornemuse, et Gilles Chabenat à la vielle à roue, un programme très joyeux et festif de danses et de mélodies populaires.

Nous vous attendons nombreux comme chaque année pour nous suivre dans cette belle aventure toujours variée du Festival …
Les concerts, qui débuteront tous à 21h, seront suivis d’un pot amical offert, suivant les cas, par les mairies ou l’association.

Par ailleurs, comme pour les saisons précédentes, le Pays d’Art et d’Histoire des Vallées d’Aure et du Louron, organisera, en lien avec le Festival, les visites des églises où se dérouleront les concerts :
Le 19 juillet: Gouaux et Jézeau, le 2 août: Chapelle Sainte-Marie à Saint-Lary Soulan et Bourisp, et le 16 août: Vignec et Vielle-Aure.
Ces visites qui se dérouleront à 14h 30 sont gratuites.

Nous vous informerons ultérieurement et de façon détaillée sur chacun des concerts et les visites des églises.

En attendant, nous vous proposons de revoir les extraits des 6 concerts donnés lors de l’édition 2018 du Festival des petites églises de montagne :

Playlist de l’édition 2018 du Festival des petites églises de montagne
Publié dans Programmation 2019, visite des églises | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Une AG du Festival des petites églises de montagne sans Francis Tisné

Le 12 mars 2019, La Dépêche du Midi a publié un article sur l’assemblée générale de notre association qui s’est déroulée le 2 mars à Saint-Lary Soulan.
Avec son autorisation, nous en publions le contenu.


Bernadette Fantin-Epstein, directrice artistique du Festival des petites églises de montagne, présente le programme 2019.


«Il était un des pères de cette association. Cette première assemblée générale sans l’abbé Francis Tisné, parti le 15 février dernier, a été bien sûr pleine de sa présence. Hervé Blanchard, président de l’association, lui a rendu hommage en lisant le texte écrit à plusieurs mains par les membres du bureau de l’association. Il n’a pas manqué de souligner cette petite phrase prémonitoire que Francis nous avait laissée lors du dernier enterrement qu’il a célébré en janvier à Cadeilhan-Trachère, extraite du «Petit Prince» de Saint-Exupéry : «Vous croirez que je suis mort. Mais ce n’est pas vrai». Et c’est certain que la soirée a été illuminée par ses propositions, que l’association compte bien continuer à porter. Hervé Blanchard a également souligné l’importance des membres du bureau, des 143 membres de l’association, des bénévoles ainsi que des collectivités et entreprises partenaires.

Après les rapports moral et financier, qui ont mis en avant le travail effectué en 2018, le programme de 2019 a été présenté par Bernadette Fantin-Epstein. Un programme qui, comme toujours, mêle classique et surprise. Pour débuter, le premier concert, le 16 juillet, en l’église de Gouaux, fera résonner l’orgue de la commune en duo avec la flûte. Puis, ce sera le tour de l’église de Jézeau, classée au Patrimoine mondial de l’Unesco pour les chemins de Saint-Jacques, d’accueillir «Le Berger des sons», le 23 juillet. Alain Larribet, berger en vallée d’Aspe, s’est promené, aux quatre coins du monde. Il en a rapporté des instruments originaux, souvent inconnus, qu’il fera découvrir au public. Le 30 juillet, la chapelle Sainte-Marie de Saint-Lary-Soulan permettra de voir pour la première fois peut-être le serpent et le coquillage, instruments de la même famille que le tuba, accompagnés d’un violoncelle. Le mois d’août débutera avec deux trios : le 8 août, à Bourisp, le trio Hémisphères et le 13, à Vignec, le trio Magie Tzigane. Enfin, pour clôturer le festival, harpe bohémienne, vielle et cornemuse envahiront la petite église de Vielle-Aure, le 19 août.»

Source : //www.ladepeche.fr/2019/03/12/une-ag-du-festival-des-petites-eglises-sans-francis-tisne,8062566.php

Publié dans Actualité de l'association | Marqué avec | Laisser un commentaire