Du classique au jazz et aux musiques de film à Bourisp le 9 août

Nous clôturons en beauté la saison 2022 du Festival des petites églises de montagne avec le Trio In Breve à 21h le mardi 9 août, en l’église de Bourisp. Un concert qui fera intervenir des cordes qu’elles soient de guitares ou de violoncelle.
Le brillantissime guitariste international Eric Franceries que nous connaissons bien, ce pilier du Festival auquel il a participé avec Jérémy Vannereau (bandonéon) à plusieurs concerts de musique argentine, mais aussi avec ses enfants, à un trio avec flûte et percussion, jouera cette fois avec un jeune guitariste : Frédéric Bernard, et le violoncelliste ukrainien Igor Kiritchenko (ancien élève de Rostropovitch).
Très accoutumé aux voyages dans le temps et l’espace, Eric nous baladera avec ses deux compères « Du classique au jazz et aux musiques de film », pour achever en feu d’artifice cette saison pleine de surprises et de charme.

Programme :

  • T. Albinoni – Adagio ;
  • G. Rossini – Ouverture d’opéra “Barbier de Séville” ;
  • G. Bizet – 4 airs d’opéra “Carmen” ;
  • J. Kosma – Les feuilles mortes ;
  • D. Brubeck – Blue Rondo à la turk ;
  • N. Rota – Musique de film “Le Parrain” ;
  • S. Myers – Cavatine (extrait du film “The Deer Hunter”) ;
  • M. Norman – Thème de James Bond ;
  • M. Theodorakis – Danse de Zorba (extrait du film “Zorba Le Grec”).

Modalités pratiques :
A noter que pour les concerts du Festival, le port du masque est recommandé et qu’il n’y aura pas d’entr’acte. 
L’entrée est libre dans la limite des places disponibles. Un chapeau (ou une corbeille) recueillera à la sortie vos dons, bienvenus pour nous aider à maintenir le haut niveau de cette manifestation. Vous pouvez aussi adhérer à notre association et bénéficier d’un abattement fiscal de 66% du montant de l’adhésion ou du don.

Publié dans Programmation 2022 | Laisser un commentaire

Récital voix et piano à Vignec le 4 août

Les deux Jeunes prodiges du Conservatoire de Toulouse, venus l’an dernier fin août à Vignec, ont été plébiscités et nous avons souhaité les revoir dans un répertoire différent.
Avant de nous quitter pour intégrer le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, le très jeune pianiste virtuose, Constant Desprès, nous honorera donc de sa présence. Il partagera la soirée avec la jeune mezzo-soprano Claire Bouyssou (Claire-Lise Bouton, entendue l’an dernier) pour un programme varié alternant piano solo et piano/chant .

Programme

En duo:

-Rossini:  Le barbier de Séville, Una voce poco fa.

-Kurt Weill: Youkali et Barbara Song.

– André Messager: J’ai deux amants

– Puccini: O mio babbino caro.

Piano solo:

Chopin: Scherzo n°3. Ballade n°3

Albeniz: El Albaïcin.

Debussy: La soirée dans Grenade, Estampes.

Mompou: Pajaro Triste

Constant DESPRÈS et Claire BOUYSSOU à Vignec le 4 août 2022

Voir les photos du concert

L’église Saint-Pierre de Vignec


Eglise Saint-Pierre de Vignec – Photo Sotos sous Licence CC BY SA 4.0
Publié dans Programmation 2022 | Laisser un commentaire

Duo Kafka à Vielle-Aure le 28 juillet

Le jeudi 28 juillet en l’église Saint-Barthélémy de Vielle-Aure, le Duo Kafka (que nous avions reçu à Eget voici quelques années), nous permettra de retrouver la superbe violoniste Elsa Claveria et son mari le bassoniste Paul Straka dans un programme éclectique mêlant brillance et romantisme tel que le titre même nous l’annonce : « Contrastes, de Bach à Villa-Lobos »; leurs transpositions pour ces deux instruments que l’on n’a pas coutume d’associer est une réussite sonore, les deux timbres réalisant une harmonie originale étonnante.

Au programme :

Boismortier :  Suite en Do Majeur opus 11 n.1

Mozart : Sonate en Si bémol majeur pour violon et basson KV292.    ​

Bach : prélude 5e suite en do mineur, violon 

Wilson Osborne :   Rhapsodie pour basson 

Halvorsen :  Passacaglia sur un thème de Händel​​​ ​

Piazzolla :  Tango-étude pour violon​ ​​​​

Villa Lobos :  Bachianas Brasileiras n°6​​​​ ​


Le Duo interprète la Sonate KV 292 de Mozart

Voir les photos du concert

Sur l’église Saint-Barthélémy :


Photo : Père Igor, CC BY-SA 3.0 //creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0, via Wikimedia Commons

“L’église a vraisemblablement été édifiée pendant la période romane, au 11e ou au 12e siècle. Il ne reste de cette époque que l’abside et le clocher. Transformée à la fin du 16e siècle par le remplacement de la nef devenue trop petite ou ruinée. Des deux bas-côtés, celui du sud-ouest fut élargi à son tour à une époque assez récente. A la base du clocher, la façade d’entrée a été transformée à la période moderne. L’abside est voûtée en cul de four et éclairée par trois petites baies pratiquées dans l’épaisseur des contreforts qui ne sont que décoratifs. A l’intérieur de l’abside, deux portes communiquaient avec les absidioles. Sur un linteau en accolade, un monde est sommé d’une croix et accosté d’anges au milieu d’un semis d’étoiles et de fleurs de lis.”
Source : Base Mérimée

Publié dans Programmation 2022 | Laisser un commentaire

Hommage à Astor Piazzolla à Bourisp le 21 juillet

Après le concert de Bogha à Guchen, le jeudi 21 juillet en l’église Notre-Dame de Sescas à Bourisp, on changera de continent. Le Duo Yakaira, vous proposera de visiter l’Argentine et sa tradition du Tango; le compositeur Astor Piazzolla sera à l’honneur dans cet « Hommage », avec les cordes frappées du piano brillant de Sybil Nouguier et l’accordéon langoureux d’Angel Villart : une soirée dépaysante entre rêves et figures de danse.

Modalités pratiques :
A noter que pour les concerts du Festival, le port du masque est recommandé et qu’il n’y aura pas d’entr’acte. 
Une corbeille recueillera à la sortie de l’église vos dons, bienvenus pour nous aider à maintenir le haut niveau de cette manifestation. Pour nous aider vous pouvez aussi adhérer à notre association et bénéficier d’un abattement fiscal de 66% du montant de l’adhésion ou du don.

Sur Notre-Dame de Sescas

“L’église actuelle date pour l’essentiel du 16e siècle. Le culte local de la Vierge serait lié à la découverte miraculeuse d’une statue de la Vierge par un bœuf au lieu de Sescas, emplacement de l’église actuelle. Bourisp fut un lieu de pèlerinage important dans la région, avec une procession le jour de l’Ascension. Le clocher-porche, construit après 1513, serait l’œuvre de Guilhem Christia. Le bas-côté nord a été ajouté en 1583, date portée sur le pilier central, par le maçon Bernard Labarthe, de Sarrancolin. La flèche octogonale a été élevée en 1868. D’autres travaux, concernant la tribune et l’agrandissement des fenêtres, eurent lieu en 1871, sur les plans de l’architecte Durand.”

“Tout l’intérieur de l’église était décoré. Les peintures les plus anciennes, datables de la fin du 14e siècle, ont été découvertes dans le chœur lors des travaux de restauration de 1996-1997. Elles sont très lacunaires. Les autres, réparties dans l’ensemble de l’église (tribune, nef, bas-côté et chœur), ont été exécutées à la fin du 16e siècle, probablement entre 1589 et 1592. La Passion du Christ, qui orne les murs du bas-côté nord, est datée de 1589 et signée Ramond Sabatier par une inscription. Une autre inscription, sur le mur sud de la nef, indique que la “peinture”, c’est-à-dire sans doute l’ensemble du décor de l’église, a été achevée en 1592. Il semble que plusieurs peintres soient intervenus dans l’exécution de ce décor. Dix peintures ont fait l’objet d’une étude particulière : une dans le porche (les Péchés capitaux), cinq dans la nef ( Arbre de Jessé, Jugement Dernier, Baptême du Christ, Martyre de saint Etienne, saint Antoine et saint Sébastien), deux dans le bas-côté (Passion du Christ, Tétramorphe et Docteurs de l’Eglise), trois dans le chœur (Mort de la Vierge, Couronnement de la Vierge, Vierge assise).”
Source : Base Mérimée

intérieur de l'église de Bourisp peintures murales
Photo © Pierre Duffour Les magnifiques peintures murales de l’église de Bourisp
Publié dans Programmation 2022 | Laisser un commentaire

Musique celtique le 16 juillet à Guchen

  • Le Trio BOGHA qui ouvre la saison estivale du Festival des petites églises de montagne, va nous entrainer dans les brumes poétiques des légendes d’Irlande et de ses danses échevelées, le samedi 16 juillet à Guchen. Le trio est composé du harpiste Dimitri Boekhoorn, du multi-instrumentiste Chris Dawson et de l’irlandaise Ciara Brennan au violon, qui, par sa voix étrange et prenante complètera ce tour des cordes…

Modalités pratiques :
A noter que pour les concerts du Festival, le port du masque est recommandé et qu’il n’y aura pas d’entr’acte. Par ailleurs, pour des raisons de sécurité, l’entrée de l’église de Guchen se fera, non pas côté route, mais par la petite porte du fond, côté droit. 

Voir les photos du concert

Sur l’église Saint-Brice Sainte-Catherine de Guchen :

“L’église dominée par un important clocher couvert d’un toit à l’impérial et percé dans la partie supérieure de larges baies en plein cintre ornées de balustres. A l’opposé de ce clocher se trouve l’abside à trois pans qui conserve d’étroites baies romanes occultées. L’accès à l’église s’effectue par une porte plein cintre, ménagée à la base du clocher, à pilastres plats soutenant un fronton décoré d’un édicule à niche. A l’intérieur, la nef communique avec les bas-côtés par une série d’arcades en plein cintre qui reposent sur des piliers polygonaux à base carrée. Un narthex est ménagé sous le clocher, surmonté d’une tribune. Des peintures ont été mises au jour dans le chœur, représentant le sacrifice d’Abraham et du Christ à Gethsémani, sous forme de tableaux inscrits dans une architecture (fin 15e-début 16e siècle). Maître-autel et retables latéraux en bois sculpté occupent le chœur et les chapelles latérales.”
Source : Base Mérimée

Photo : Père Igor, CC BY-SA 3.0 //creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0, via Wikimedia Commons
Publié dans Programmation 2022 | Laisser un commentaire

Saison 2022 du Festival des petites églises de montagne

Cette saison 2022 sera la fête des cordes !
En effet, pas un concert sans instrument à cordes : pincées, grattées, frappées, frottées ou caressées par l’archet, sans oublier les cordes vocales de nos belles mezzo-soprano et alto …

  • Commençons par la harpe celtique du Trio BOGHA qui va nous entrainer dans les brumes poétiques des légendes d’Irlande et de ses danses échevelées, le samedi 16 juillet à Guchen sous les doigts agiles du harpiste Dimitri Boekhoorn, artiste qui lors du Festival Interceltique de Lorient a séduit le grand Alan STIVELL (celui qui a fait renaitre ce bel instrument, voici quelques dizaines d’années). Dimitri sera accompagné par Chris Dawson, qui lui, emploiera divers instruments traditionnels à cordes, mais aussi, en bon multi-instrumentiste, usera de flûtes et de petites percussions. Et l’irlandaise Ciara Brennan au violon et de sa voix étrange et prenante complètera ce tour des cordes…
  • Après l’Irlande, le jeudi 21 juillet à Bourisp, on changera de continent…avec le Duo Yakaïra, en route vers l’Argentine et sa tradition du Tango; le compositeur Astor Piazzolla sera à l’honneur dans cet « Hommage », avec les cordes frappées du piano brillant de Sybil Nouguier et l’accordéon langoureux d’Angel Villart : une soirée dépaysante entre rêves et figures de danse.
  • Le jeudi 28 juillet à Vielle-Aure, le Duo Kafka (que nous avions reçu à Eget voici quelques années), nous permettra de retrouver la superbe violoniste Elsa Claveria et son mari le bassoniste Paul Straka dans un programme éclectique mêlant brillance et romantisme tel que le titre même nous l’annonce : « Contrastes, de Bach à Villa-Lobos »; leurs transpositions pour ces deux instruments que l’on n’a pas coutume d’associer est une réussite sonore, les deux timbres réalisant une harmonie originale étonnante.
  • Les deux Jeunes prodiges du Conservatoire de Toulouse, venus l’an dernier fin aout à Vignec au moment du grand Raid ont été plébiscités et nous les reverrons encore à Vignec le jeudi 4 août, mais dans un répertoire différent. Le très jeune pianiste virtuose, Constant Desprès, après avoir accumulé une quantité impressionnante de prix et médailles, va partir à la rentrée car reçu au concours d’entrée au CNSMP (Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris) et donc nous profiterons une dernière fois de sa présence locale. Il partagera la soirée avec la jeune mezzo-soprano Claire Bouyssou (Claire-Lise Bouton, entendue l’an dernier) pour un programme varié alternant piano solo et piano/chant : « Entre Rameau et Fauré », tout un programme en effet !
  • Et nous clôturerons avec le Trio In Breve le mardi 9 août en l’église de Bourisp, toujours en beauté, et uniquement avec des cordes qu’elles soient de guitares ou de violoncelle. Le brillantissime guitariste international Eric Franceries que nous connaissons bien, ce pilier du Festival auquel il a participé avec Jérémy Vannereau (bandonéon) à plusieurs concerts de musique argentine, mais aussi avec ses enfants, à un trio avec flûte et percussion, jouera cette fois avec un jeune guitariste : Frédéric Bernard, et le violoncelliste ukrainien Igor Kiritchenko (ancien élève de Rostropovitch). Très accoutumé aux voyages dans le temps et l’espace, Eric nous baladera avec ses deux compères « Du classique au jazz et aux musiques de film », pour achever en feu d’artifice cette saison pleine de surprises et de charme.

Bernadette Fantin-Epstein, Directrice artistique du Festival

Rappel : nos concerts ont lieu à 21 h.
Nous vous attendons nombreux. Il n’y aura pas d’entracte. Nous rappelons que l’entrée est libre dans la limite des places disponibles. Un chapeau (ou une corbeille) recueillera à la sortie vos dons, bienvenus pour nous aider à maintenir le haut niveau de cette manifestation. Vous pouvez aussi adhérer à notre association et bénéficier d’un abattement fiscal de 66% du montant de l’adhésion ou du don.

Publié dans Programmation 2022 | Laisser un commentaire

Bernadette Rivière nous a quittés

Sr Bernadette Rivière devant la collection de bénitiers de Francis Tisné
Photo © Jacques Ricot

 Nous apprenons avec une grande tristesse le décès de Sr Bernadette Rivière, des suites d’une longue maladie. Dès l’origine du Festival des petites églises de montagne en 2006, elle fut très active au Bureau de l’association. Travailleuse de l’ombre, elle ne ménageait pas sa peine et s’impliquait avec dévouement pour la gestion et la valorisation de notre structure. Elle aura rejoint l’abbé Francis Tisné et Mady Mesplé au pays des étoiles et des musiques célestes…
Nous ne les oublierons pas dans nos pensées et nos prières !

Ses obsèques auront lieu vendredi 14 janvier à 11h. en l’église de Barrancoueu.

L’équipe du FPEM

Publié dans Actualité de l'association | Laisser un commentaire