Une AG du Festival des petites églises de montagne sans Francis Tisné

Le 12 mars 2019, La Dépêche du Midi a publié un article sur l’assemblée générale de notre association qui s’est déroulée le 2 mars à Saint-Lary Soulan.
Avec son autorisation, nous en publions le contenu.


Bernadette Fantin-Epstein, directrice artistique du Festival des petites églises de montagne, présente le programme 2019.


«Il était un des pères de cette association. Cette première assemblée générale sans l’abbé Francis Tisné, parti le 15 février dernier, a été bien sûr pleine de sa présence. Hervé Blanchard, président de l’association, lui a rendu hommage en lisant le texte écrit à plusieurs mains par les membres du bureau de l’association. Il n’a pas manqué de souligner cette petite phrase prémonitoire que Francis nous avait laissée lors du dernier enterrement qu’il a célébré en janvier à Cadeilhan-Trachère, extraite du «Petit Prince» de Saint-Exupéry : «Vous croirez que je suis mort. Mais ce n’est pas vrai». Et c’est certain que la soirée a été illuminée par ses propositions, que l’association compte bien continuer à porter. Hervé Blanchard a également souligné l’importance des membres du bureau, des 143 membres de l’association, des bénévoles ainsi que des collectivités et entreprises partenaires.

Après les rapports moral et financier, qui ont mis en avant le travail effectué en 2018, le programme de 2019 a été présenté par Bernadette Fantin-Epstein. Un programme qui, comme toujours, mêle classique et surprise. Pour débuter, le premier concert, le 16 juillet, en l’église de Gouaux, fera résonner l’orgue de la commune en duo avec la flûte. Puis, ce sera le tour de l’église de Jézeau, classée au Patrimoine mondial de l’Unesco pour les chemins de Saint-Jacques, d’accueillir «Le Berger des sons», le 23 juillet. Alain Larribet, berger en vallée d’Aspe, s’est promené, aux quatre coins du monde. Il en a rapporté des instruments originaux, souvent inconnus, qu’il fera découvrir au public. Le 30 juillet, la chapelle Sainte-Marie de Saint-Lary-Soulan permettra de voir pour la première fois peut-être le serpent et le coquillage, instruments de la même famille que le tuba, accompagnés d’un violoncelle. Le mois d’août débutera avec deux trios : le 8 août, à Bourisp, le trio Hémisphères et le 13, à Vignec, le trio Magie Tzigane. Enfin, pour clôturer le festival, harpe bohémienne, vielle et cornemuse envahiront la petite église de Vielle-Aure, le 19 août.»

Source : //www.ladepeche.fr/2019/03/12/une-ag-du-festival-des-petites-eglises-sans-francis-tisne,8062566.php

Publié dans Actualité de l'association | Marqué avec | Laisser un commentaire

Les musiques populaires à l’affiche du prochain Festival des petites églises de montagne

La saison 2019 du Festival des petites églises de montagne
sera placée sous le signe de la danse car nous présenterons une majorité d’œuvres inspirées par des musiques populaires. Nous mettrons également à l’honneur les instruments de musique, ceux de l’orchestre, mais aussi d’autres, plus originaux.

– Nous ouvrirons d’abord solennellement le festival le mardi 16 juillet en l’église de Gouaux, où la flûte alerte et délicate  d’Elodie Mahenc accompagnera les orgues (rénovées) qui résonneront d’harmonies variées sous les doigts agiles de Marc Fabry (co-titulaire des orgues de St Bertrand de Comminges). Un programme éclectique nous promènera de Bach à Gluck, en passant par Corelli, Haendel, Fauré, Rachmaninov… Noblesse et poésie…

– Suivra le mardi 23 juillet une expérience originale en la belle église classée de Jézeau: ce sera « le Berger des sons ». Nous écouterons Alain Larribet, berger musicien de la vallée d’Aspe, dans un spectacle poétique et musical mis en scène par Jannick Jaulin . Nous découvrirons à cette occasion des instruments très rares qu’Alain a ramenés de ses nombreux voyages, pour notre plus grand plaisir!

– La Chapelle Sainte-Marie de Saint-Lary Soulan recevra le mardi 30 juillet « Tubacello », avec Max FOUGA (tuba, serpent, coquillage) et Nathalie Ouradou (violoncelle) , deux brillants professeurs du Conservatoire de Toulouse, qui au travers d’un programme musical éclectique allant du baroque à Ennio Morriconne, présenteront aussi l’histoire du tuba dans une mise en scène pleine de fantaisie.

– Le « Trio Hémisphères » nous vient de Paris, de prestigieux jeunes artistes issus du CNSMP (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris). Ils seront à la belle église de Bourisp le jeudi 8 août. Elsa Moatti au violon sera accompagnée par Pierre-Antoine Despartures à la contrebasse, et Théo Ould à l’accordéon. Ils nous interpréteront des musiques inspirées par des œuvres populaires: danses et mélodies de Brahms, Bartok, Bloch, Piazzolla… , rythmes variés, étincelants, ou délicats.

– À Vignec, le mardi 13 août, ce sera la « Magie Tzigane »qui, avec le virtuose du violon: William Garcin, Cyril Dupuy au cymbalum, et Jeremy Vannereau à l’accordéon, nous entraîneront en Europe centrale et de l’est en des rythmes échevelés et délirants de csardas et aussi d’autres mélodies passionnées…

– Notre saison se clôturera à Vielle-Aure le lundi 19 août avec un duo franco-allemand : Daniela Heiderich, harpe bohémienne, chant et cornemuse, et Gilles Chabenat à la vielle à roue, un programme très joyeux et festif de danses et de mélodies populaires.

Nous vous attendons nombreux comme chaque année pour nous suivre dans cette belle aventure toujours variée du Festival …
Les concerts, qui débuteront tous à 21h, seront suivis d’un pot amical offert, suivant les cas, par les mairies ou l’association.

Par ailleurs, comme pour les saisons précédentes, le Pays d’Art et d’Histoire des Vallées d’Aure et du Louron, organisera, en lien avec le Festival, les visites des églises où se dérouleront les concerts :
Le 19 juillet: Gouaux et Jézeau, le 2 août: Chapelle Sainte-Marie à Saint-Lary Soulan et Bourisp, et le 16 août: Vignec et Vielle-Aure.
Ces visites qui se dérouleront à 14h 30 sont gratuites.

Nous vous informerons ultérieurement et de façon détaillée sur chacun des concerts et les visites des églises.

En attendant, nous vous proposons de revoir les extraits des 6 concerts donnés lors de l’édition 2018 du Festival des petites églises de montagne :

Playlist de l’édition 2018 du Festival des petites églises de montagne
Publié dans Programmation 2019, visite des églises | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Merci Francis Tisné pour tout ce que tu nous as donné

In Memoriam : Francis Tisné
In Memoriam : Francis Tisné

Le 15 février au matin, nous avons appris, avec grande tristesse, le décès de l’abbé de la paroisse, le père Francis Tisné. C’est une très grande perte pour la vallée, ses habitants et paroissiens mais aussi pour le Festival des petites églises de montagne qui se trouve aujourd’hui orphelin.

Né le 2 octobre 1943 à Eaux-Chaudes dans les Pyrénées Atlantiques et ordonné prêtre à Lannemezan en 1970, l’abbé Francis Tisné a rejoint la vallée en 1991. Il est alors curé de l’Ensemble paroissial de Saint-Lary Soulan et également animateur de la pastorale du tourisme pour l’ensemble du Secteur Aure-Louron.
Très actif pour la vallée, n’allait-on pas jusqu’à qualifier plaisamment cette dernière de Tisné Land ? 🙂
Outre les fonctions exercées au titre de son ministère, Francis était passionné d’arts. En témoignent ses collections de bénitiers et de crèches collectées lors de ses nombreux voyages à l’étranger et qu’il aimait à exposer tous les ans, à la période de Noël, en la chapelle Sainte-Marie à Saint-Lary.

Un Festival où il conciliait ses deux passions

Attaché à la conservation et mise en valeur du patrimoine religieux, on l’avait vu, par exemple, s’enthousiasmer lors de la récente découverte des peintures murales en l’église d’Eget. De même, il aimait ouvrir les églises de la paroisse pour en montrer les trésors.
Homme à l’esprit très ouvert, « au service de Dieu et des hommes » comme il se définissait, l’abbé était également grand amateur de musique.
En 2006, il réussissait à concilier ses deux passions en initiant, avec d’autres, le Festival des petites églises de montagne dont le but était d’organiser des concerts de qualité tout en mettant en valeur le riche patrimoine religieux de nos vallées.
Depuis, président d’honneur de notre structure, il participait activement à toutes les réunions du bureau et faisait part de ses nombreuses idées pour son développement. Il prenait souvent la parole en ouverture des concerts pour présenter les particularités des églises où ils se déroulaient.
Son dernier souhait était que l’association consacre une partie de son budget à la restauration d’œuvres religieuses, désir que nous allons exaucer en son souvenir et qui le rendra toujours présent en nos esprits.

Discours prémonitoire …

Lors des dernières obsèques qu’il a célébrées en janvier à Cadeilhan-Trachère, il a pris congé de l’assistance en leur disant, à propos du défunt, la phrase du Petit Prince de Saint-Exupéry: il ne faut pas être triste, car « vous croirez que je suis mort. Mais ce ne sera pas vrai! »

Francis nous contemple maintenant dans la lumière d’une étoile, comme le petit prince… et il veillera, soyons-en sûrs, à ce que l’Aure résonne longtemps d’harmonies, lui qui aimait tant la musique.

Le bureau du Festival des petites églises de montagne

Publié dans Programmation 2018 | Laisser un commentaire

Assemblée générale de l’association du Festival des petites églises de montagne le 2 mars à Saint-Lary Soulan

Vous êtes conviés à l’Assemblée Générale de l’Association du Festival des petites églises de montagne qui se tiendra le samedi 2 mars 2019 à 20 heures 30 à la Salle Polyvalente de la Mairie de Saint Lary-Soulan.

Ordre du jour :

  • Rapport moral ;
  • Rapport financier ;
  • Renouvellement du bureau ;
  • Projets 2019 dont la présentation de la programmation estivale du Festival ;
  • Questions diverses.


L’Assemblée Générale sera suivie du pot de l’amitié.

Concert du Festival des petites églises de montagne 
le 21 août 2018 en l’église paroissiale d’Arreau avec le sextuor Café de Maurizi.
Concert du Festival des petites églises de montagne donné
le 21 août 2018 en l’église paroissiale d’Arreau avec le sextuor Café de Maurizi.
Publié dans Actualité de l'association | Marqué avec | Laisser un commentaire

Automne musical à Ainsa

Fervents spectateurs du Festival des petites églises de montagne et amateurs de musique classique, nous vous informons d’un événement qui pourrait vous intéresser et qui se déroulera chez nos voisins d’Ainsa durant le mois de novembre.

musique classique en Sobrarbe (Ainsa) pour l'automne

“Sous l’intitulé “Automne musical”, la municipalité d’Aínsa-Sobrarbe propose un programme culturel qui comprend quatre représentations de musique de chambre pendant les week-ends du mois de novembre dans différents quartiers de la vieille ville d’Aínsa.

Ainsi, le 3 novembre à 18h, il y aura un concert de guitare et flûte traversière de Nueit Sensaciones dans l’église d’Aínsa et le 11 novembre viendra le tour de Novus 12.1 avec un quatuor de saxophones à 18 heures dans la salle Caballerizas du château.

Le 24 novembre à 19 heures dans torre del homenaje sera organisé le concert d’Inailo avec un duo de guitare et enfin le 2 décembre à 13 heures à l’église d’Ainsa se concluera le cycle avec “Une promenade chantée” avec voix et piano. Il s’agira d’un concert allant de l’opéra du XVIIIe siècle (œuvres de Haendel et Mozart) à la chanson espagnole et la zarzuela, y compris l’opéra romantique italien.”

Nous soutenons ce type de manifestation qui a le mérite d’animer les territoires à des périodes de faible fréquentation.

Publié dans spectacles divers | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Festival des Petites Eglises 2018: Feu d’artifice final à Arreau avec le Café de Maurizi

C’est devant un public enthousiaste et après 3 longs bis, que la saison 2018 du Festival s’est achevée mardi 21 août dans l’église paroissiale d’Arreau avec le sextuor: Café de Maurizi.

Ecoutez les premiers titres du concert :

Cette formation complète en sextuor réunit le célèbre Duo formé par Celine et Éric Lesage, 1er violon et piano, avec leur très jeune et déjà brillante fille Clarisse au violoncelle , Jean-Louis Ladagnous à la contrebasse, Jean-Philippe Battedou, 2ème violon, et la grande surprise pour notre public était la jeune cantatrice (mezzo soprano) Christelle Gouffé, un régal de charme et de fraîcheur, une voix d’un timbre délicieusement suave, pure et naturelle!
Le compositeur Eugène Oreste de Maurizi et son expérience unique ont été présentés par Mylène Dubiau (professeur de Musicologie, Université Toulouse II), car l’essentiel de ce programme original était en effet consacré à ce musicien qui a recueilli et transposé des mélodies populaires de Transylvanie, avec toutefois une exception pour Johann Strauss (La Chauve Souris) et Franz Lehar (l’Amour Tzigane). L’extrême virtuosité des musiciens n’avait d’égale que l’envol des notes aériennes de la chanteuse…tout cela pour nous transporter dans l’atmosphère joyeuse des Cafés de Vienne et de Budapest à la Belle Époque!!!

Visionnez quelques extraits du concert :

Rendez-vous en juillet 2019 pour une nouvelle aventure et un autre beau voyage…
Nous vous attendons aussi nombreux et nous espérons vous enchanter encore!

L’équipe du Festival des petites églises de montagne

 

Publié dans Comptes-rendus de concerts | Laisser un commentaire