Programme de la saison estivale 2024 du Festival des petites églises de montagne

Une nouvelle saison estivale va commencer qui sera encore placée sous le signe du voyage. Nous resterons en Europe et les cordes seront à l’honneur. Cordes vocales de notre cantatrice mais aussi cordes pincées des guitares, cordes frappées du Cymbalum hongrois et du piano ou caressées par l’archet du violoncelle. Les concerts ont lieu tous les mardis à 20h30 en vallée d’Aure.


Le mardi 16 juillet en la chapelle Sainte Marie de SAINT-LARY : DUO ACRYLIS ; deux jeunes musiciennes talentueuses vont ouvrir le bal. La soprano Claire BOUYSSOU (entendue en compagnie du jeune prodige du piano : Constant Desprès l’an dernier à Vignec), sera accompagnée cette fois par une accordéoniste talentueuse, Maÿlis ARRAT. Cette dernière parvient à nous faire entendre toute sorte de sonorités, telle l’orgue ou des instruments très divers, et cela, avec son unique accordéon, ce qui lui permet de suivre la voix superbe de Claire qui ne cesse d’évoluer en puissance et en harmonie : elle n’avait pas 20 ans, en effet, la première fois qu’elle s’est produite au Festival et elle était déjà prometteuse. Le programme sera varié : classique et musique plus légère se côtoyant pour le plus grand bonheur de tous.


Le second concert aura lieu le 23 juillet en l’église d’AZET et ce sera le fabuleux harpiste Dimitri BOEKHOORN, que nous avons entendu avec le groupe de musique Celtique traditionnelle BOGHA, qui va nous offrir un récital de « multiples harpes », anciennes et modernes, médiévales, classiques, celtiques… Il va nous promener ainsi sous des cieux divers, nous expliquant les origines et originalités de tous ces instruments qu’il domine parfaitement. Très éclectique dans ses programmes, il a joué non seulement avec des groupes celtiques primés au Festival Interceltique de Lorient, ce qui lui a valu les félicitations d’Alan STIVELL, mais aussi des musiques anciennes avec Jordi SAVALL. Concertiste donc, mais aussi enseignant universitaire, spécialiste de culture et lettres celtiques anciennes. Découverte et surprises au programme !


Le 30 juillet en l’église d’ANCIZAN : 3ème concert avec le Duo FORTECELLO, de renommée internationale. Suivant le modèle itinérant de Franz Liszt lors de ses tournées en Europe qui traversait les Pyrénées en trainant son piano à queue dans une sorte de remorque…, Philippe se déplace avec son piano à queue dans un camion ! Le pianiste Philippe ARGENTY sera accompagné par son épouse, la violoncelliste polonaise Anna MIKULSKA, dans un programme intitulé « Passions Espagnoles » ou : quand la musique classique s’enflamme sur les pas du flamenco, passant de la joie au désespoir sur les pas aussi des Gitans.
Les compositeurs espagnols ont su apprivoiser cette source brûlante et le Duo a suivi ce chemin et revisite le répertoire de prédilection des guitaristes, apportant à cette musique viscérale des couleurs et des timbres nouveaux. Granados, Falla, Espinoza, Joaquin Nin, Rogelio Huguet y Tagell et Cassado seront de la fête, des pages choisies parmi les plus belles de la musique espagnole. Une soirée passionnante à ne pas manquer !


L’église de BOURISP reçoit le mardi 6 août le quatuor EUROPE, qui est né de la rencontre entre 4 musiciens, les guitaristes français Eric FRANCERIES (que nous connaissons bien au Festival) et son ami Frédéric BERNARD, le chef d’orchestre et guitariste d’origine polonaise Eric SOBCZYK ainsi que le violoncelliste ukrainien Igor KIRITCHENKO. Leur projet musical s’intitule : « Unis dans la diversité ». Cette spécificité de la tradition de la musique européenne qu’est la polyphonie, magique invention montrant l’exécution simultanée de phrases musicales différentes qui interagissent en harmonie, apporte une continuité entre le présent et le passé de la musique occidentale. Ils nous proposent donc un voyage sonore original « autour de VIVALDI », sur des instruments de différentes époques qui vont dialoguer , chacun avec les couleurs qui lui sont propres, en parlant la véritable langue commune d’EUROPE : la MUSIQUE ! Trois d’entre eux (Trio IN BREVE : Eric, Frederic et Igor) étaient venus il y a deux ans et vous avez pu les entendre à Bourisp et apprécier leur musicalité exceptionnelle et la complicité musicale qui transparait dans leur jeu.

La saison d’été se terminera dans un tourbillon festif avec le retour du trio MAGIE TZIGANE, qui nous avait enthousiasmé il y a plusieurs années déjà. Ils reviennent en l’église de VIGNEC le 13 août avec un programme dans la plus pure tradition tzigane d’Europe Centrale, étourdissant et langoureux à la fois, avec au violon : William GARCIN (le fondateur du groupe Magie Tzigane, artiste polyvalent, disciple de Joachim, violon solo d’orchestres à Genève, Chambéry, etc… ; jouant avec des sommités telles : Jean Pierre Rampal, Lily Laskin, Michel Corboz, Pierre Fournier…, se produisant avec Yehudi Menuhin. Quant à Cyril DUPUY, lui, il sera au Cymbalum hongrois (Tzigane par sa mère, il débute par l’étude des percussions et la direction d’orchestre mais il a un coup de foudre pour le cymbalum lors d’un voyage en Hongrie en 1992. Son premier récital à 16 ans est un succès. Il joue sous la direction de Lorin Maazel avec la Philharmonique de Vienne et obtient le « Lauréat Juventus » des jeunes solistes européens en 2000. Doté d’une solide formation et récompensé par des prix multiples, Jérémy VANNEREAU (venu avec Eric Franceries pour des « balades à Buenos Aires »), il mène une carrière internationale avec différentes formations musicales. Ses instruments : l’accordéon et le bandonéon.


Nous vous attendons nombreux et enthousiastes comme d’habitude…

Bonne saison 2024  !

Ce contenu a été publié dans Programmation 2024, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.